C'est une maladie parasitaire du pourtour Méditerranéen pouvant provoquer des affections cutanées ou viscérales invalidantes.

Elle est transmise par la piqûre d'un insecte très proche du moustique appelé « le Phlébotome ». Il est très actif du mois d'Avril au mois d'Octobre et comme le moustique, le phlébotome se nourrit de sang en piquant entre autres le chien ou l'homme.

 

La Leishmaniose viscérale peut débuter plusieurs mois après la piqûre avec apparition d'une fièvre irrégulière, parfois associée à des signes digestifs et cutanés. De nombreux ganglions se développent, on retrouve un gros foie et une grosse rate ; une anémie s'installe avec leucopénie (baisse du nombre de leucocytes). L'amaigrissement est important. En l'absence de tout traitement rapidement institué, l'évolution se fait en un an vers la cachexie (affaiblissement profond de l'organisme) puis la mort.

 

La Leishmaniose cutanée est la forme la plus commune de leishmaniose. Cette infection donne des lésions papuleuses puis nodulaires des zones découvertes, apparaissant des semaines voire des mois après la piqûre et pouvant évoluer vers une ulcération. Des formes sèches ou humides sont également décrites. L'évolution se fait sur plusieurs mois, sans douleur ni signes d'altération de l'état général, vers une cicatrice permanente.

 

Les Symptômes

 

  • perte de poils (alopécie)

  • lésions crouteuses et ulcéreuses notamment autour des yeux, du nez et des oreilles.

  • pâleur cutanéo-muqueuse

  • amaigrissement important avec perte d'appétit

  • diarrhées

  • météorisme (ballonnement) abdominal

  • vomissements

  • fièvre avec altération de l'état général

  • saignement du nez

  • une pousse rapide des griffes

  • atteinte possible des organes internes comme de l'arthrite, une insuffisance rénale, l'augmentation de la taille des ganglions (adénomégalie), l'augmentation de la taille de la rate, une insuffisance hépatique, une anémie et un trouble de la coagulation

 

Les chiens atteints de Leishmaniose ne développent pas forcément tous les symptômes listés, en cas de doute et de manifestation de certains de ceux-ci, il faut aller voir son Vétérinaire en urgence pour faire un dépistage.

Le Diagnostic

 

Faire une prise de sang annuelle (60 à 100€ selon les laboratoires et vétérinaires) car le chien peut être porteur sans manifestation clinique.

 

Vous pouvez également faire réaliser :

  • un prélèvement cutané
  • une ponction ganglionnaire
  • une ponction de la moelle osseuse

Les Traitements

 

Per os (à avaler) :

  • Allopurinol (environ 3€ la boite pour un mois en fonction du fabricant) au quotidien

  • Miltéforan (en cas de crise)

 

Injectable : Glucantime (en cas de crise)

 

Il faudra traiter également les autres atteintes si elles existent.

 

Les traitements à la Glucantime comme au Milteforan ne permettront pas de guérir la maladie mais de ralentir son évolution, de contrôler les symptômes et d'espacer les récidives s'il y en a.
Les produits utilisés nécessiteront un suivi médical régulier par le vétérinaire en particulier au nouveau de la fonction rénale.

 

En Prévention

 

Il faut faire une prise de sang annuelle.

 

Il existe un vaccin contre la Leishmaniose, cependant le chien doit répondre à de nombreux critères et nous n'avons pas encore assez de recul pour en connaitre les effets sur le long terme, donc nous ne nous prononcerons pas sur ce sujet.

 

Si les prises de sang sont négatives, utiliser un traitement anti-parasitaire efficace pour les chiens vivant ou séjournant dans les zones à risque.

 

Il en existe différentes formes (par pipette ou voie orale).
Mise en garde par rapport aux traitements anti-parasitaires oraux car des études ont montré dernièrement que certains d'entre eux avaient provoqué la mort.

 

Astuce : Appliquée sur le poil de votre chien, l’huile de coco permet de repousser les puces et tiques susceptibles de s’accrocher aux poils de ce dernier. Dans la nourriture, elle élimine les parasites internes, comme les vers.

 

Pour lutter contre les Phlébotomes :

 

  • faire rentrer nos animaux de compagnie la nuit tombée, en particulier pendant les périodes d'activité du phlébotome

  • éviter la lumière les fenêtres ouvertes le soir ou fermer les fenêtres à la tombée de la nuit

  • utiliser des moustiquaires aux fenêtres

  • utiliser des produits répulsifs efficaces

  • ne pas laisser d’eau stagnante à l’extérieur à proximité du logement qui favorise la prolifération du phlébotome

 

 

gallery/carte leishmaniose

ROUGE = forte concentration de Leishmaniose.

Plus on tend vers le BLEU = risque plus faible.

gallery/leish
gallery/leshmaniose 1
gallery/prise-sang-chien
gallery/comprimés
gallery/injection
gallery/leshmaniose 2
gallery/leshmaniose 3
gallery/pipette
gallery/beau 5 (1 sur 1)

Voici les dégâts

de la maladie

sur un chien qui

n'est pas soigné.

La Leishmaniose

gallery/dog

Nos Chiens à l'adoption

Aidez nous pour 1€/mois

Faire un don

gallery/teaming
gallery/OURAL